Rechercher

Conseil économique et financier pour la préparation d’un projet de centrale PV à Shinyanga, Tanzanie


Confronté à une croissance rapide de la demande en électricité, le Gouvernement de Tanzanie s’est donné comme objectif d’accroître la capacité installée de production d’actuellement 1 500 MW à 5 000 MW à l’horizon 2025. Cet objectif est décliné dans la mise à jour de 2016 du plan directeur du système électrique. En parallèle, TANESCO, l'opérateur national, a décidé de porter la part des énergies renouvelables dans son mix énergétique à 40%, tant pour des raisons environnementales que financières.


La construction d’une centrale solaire photovoltaïque de 150 MWp à Shinyanga, dans le nord du pays, est un élément clé servant ce double objectif. Une première phase de 50 MWp pourrait être mise en service dès 2020, constituant l’une des plus grandes centrales solaires d’Afrique.


Dans le cadre d’un partenariat avec Artelia, ICEA a été chargé par TANESCO et l’Agence Française de Développement d’élaborer le montage financier et de réaliser l’analyse économique et financière du projet.


Quatre options techniques, deux options de phasages et deux options de montage financier ont été simulées dans un modèle développé par ICEA pour définir le scénario optimal de réalisation du projet. Le scénario préféré représente un montant d’investissement de 116 millions de USD.


L’analyse économique et financière a permis de démontrer le faible coût de l’énergie produite, avec un LCoE nettement inférieur à 5 USc/kWh, la rentabilité de l’opération pour TANESCO, y compris dans le contexte tarifaire actuel, et, surtout, la rentabilité économique du projet pour le pays comparativement au développement des sources conventionnelles d’électricité.


A l’issue de cette analyse, le modèle de simulation économique et financière utilisé a été mis à disposition des agents de TANESCO. Les consultants de ICEA ont dispensé une formation à ces agents sur les principes de la modélisation économique et financière et l’utilisation du modèle.